bébé-pot-propre

Comment apprendre à votre enfant à devenir propre ?

Dans cet article, nous allons aborder le sujet de l’apprentissage de la propreté à votre enfant. Vous y retrouverez les conseils en matière de timing, méthodes, matériel, et fiche pratique.

Quand lui apprendre à être propre ?

L’apprentissage de la propreté, quand se lancer dans l’aventure ? Quels sont les signes qui vous montrent que votre enfant est prêt à devenir propre ? Cet article précise les réponses à ces questions incontournables.

Quand lui apprendre la propreté ?
Pas avant deux ans !
Ne croyez surtout pas qu’un enfant peut être propre avant 2 ans (sauf cas exceptionnels, et si l’enfant vous le réclame). Car seule la bonne maîtrise de ses sphincters peut permettre à l’enfant de devenir propre, hors ça n’est le cas que vers deux ans, voire deux ans et demi.

Comment savoir si l’enfant maîtrise ses sphincters ?
Typiquement, lorsque l’enfant sait monter et descendre les escaliers en alternant les pieds, c’est que ses sphincters sont prêts.

Quelles conditions doivent être respectées avant de commencer la propreté ?
L’enfant doit consentir à devenir propre : si l’enfant n’est pas prêt psychologiquement à faire cet apprentissage, vos efforts ne serviront strictement à rien. Par ailleurs, vous et votre enfant devez être dans une période où les rapports ne sont pas conflictuels, car l’apprentissage de la propreté chez l’enfant se trouve compromis lorsque le contexte familal est tendu.

Mon enfant est en retard sur la propreté : que faire ?

« Ma fille, elle est propre depuis qu’elle a 1 an ! » Qui n’a jamais dû faire face à ce type de propos culpabilisant qui pourrait vous laisser croire que votre enfant est en retard sur la propreté ?

Question propreté, mon enfant est en retard par rapport aux autres : est-ce normal ?
Ne comparez jamais les enfants des autres au vôtre : l’âge de la propreté est extrêmement variable selon les enfants, chacun d’eux est unique, et réagit différemment concernant cet apprentissage.
Vous trouverez toujours des gens pour vous expliquer que leur enfant est propre depuis ses dix-huit mois ! Certains enfants sont effectivement propres à deux ans, et d’autres bien plus tardivement. Dans tous les cas, soyez à l’aise avec ce sujet, laissez à votre enfant le temps dont il a besoin pour devenir propre. Il faut faire preuve d’une grande patience avec votre enfant, et surtout ne jamais le punir ni le gronder s’il a fait sur lui.

Est-il facile pour un enfant de devenir propre ?
C’est très difficile pour un enfant d’apprendre à devenir propre car tout pendant la période du début de l’enfance, l’être humain a des réflexes d’explusion dès l’envie d’aller à la selle, et à l’inverse strictement aucun réflexe de rétention au moment d’uriner. Lorsque l’enfant apprend à devenir propre, il doit donc apprendre physiquement à maîtriser ces réflexes et savoir utiliser ses sphincters à bon escient.

Quel matériel choisir et comment l’utiliser ?

Cette section guide l’achat d’équipement pour l’assimilation de la propreté par l’enfant, ainsi que les étapes cruciales à respecter pour le bon déroulement de cet apprentissage délicat.

Quel matériel choisir ?
Il faut utiliser un pot plutôt qu’un adaptateur à wc (du moins au début) car les enfants ont souvent peur du trou des toilettes. Choisissez un pot stable et confortable. Dans la mesure du possible, optez pour un pot de couleur gaie, ce qui permettra à votre enfant d’assimiler cet objet comme quelque chose de ludique.

Comment faire en sorte qu’il n’ait pas peur d’aller sur le pot ?
Avant de commencer à lui faire apprendre la propreté, habituez déjà votre enfant au pot, en mettant celui-ci parmi ses jouets, dans sa chambre : ainsi il verra le pot comme un objet qui lui est familier et il naura pas peur de s’asseoir dessus le moment venu. Proposez-lui de le customiser lui-même (en lui faisant coller des gommettes dessus, par exemple) afin qu’il se l’approprie.

Où positionner le pot ?
Lorsque vous commencez l’apprentissage de la propreté, mettez le pot dans un endroit intime et tranquille : par exemple les toilettes ou la salle de bain. Ne l’habituez pas à faire ses besoins devant toute la famille, apprenez-lui au contraire à faire preuve d’un peu de pudeur. Par ailleurs, plutôt que de le mettre sur le pot toujours au même endroit, changez-le de place de temps en temps. Ainsi, il vous sera plus facile de lui faire faire ses besoins ailleurs (dehors ou bien dans des toilettes qu’il ne connaît pas, chez des amis ou autre).

Comment s’utilise le pot ?
Chaque fois que vous utilisez le pot, mettez de l’eau au fond pour vider plus facilement le pot ensuite (sinon les excréments restent collés au pot).

Lui apprendre à devenir propre : par où commencer ?

Comment s’y prendre pour apprendre à son enfant à devenir propre ? Par où commencer ? Cet article apporte la réponse à cette question bien légitime.

Par quel type de propreté commencer : le pipi ou le caca ?
Il faut commencer par le caca !
En effet, lorsqu’un enfant défecque, il « pousse » ; en revanche lorsqu’il urine, il ne fait rien. Aussi, c’est plus simple pour lui de retenir ses selles (et donc de ne pas pousser) que de retenir son urine : en effet, celle-ci coule toute seule, et l’enfant met un certain temps avant de prendre conscience du sphincter qui va lui permettre de retenir ses urines.
Vous devrez donc d’abord lui apprendre à faire caca dans le pot.

Seulement lorsqu’il sera propre au niveau de ses selles, alors vous pourrez lui apprendre la propreté au niveau de ses urines. Vous verrez qu’un enfant apprend assez vite à faire caca dans le pot, alors qu’il met beaucoup plus de temps à faire pipi sur le pot : cette deuxième partie est pour lui bien plus difficile !

Le faire passer du pot aux toilettes : comment faire ?

Le pot, très bien ! Et les toilettes, comment ça se passe ? Comment amener l’enfant à ne plus craindre de s’asseoir dessus pour faire ses besoins ?

Comment passer du pot aux toilettes ?
Certains enfants ont hâte de « faire comme les grands », et d’aller faire leurs besoins directement aux toilettes, sans passer par le pot ! Cependant pour une grand partie d’entre eux, le trou des toilettes reste source d’angoisse.

Aussi, si votre enfant a peur d’aller sur les toilettes car il craint de tomber dans le trou, procurez-vous un réducteur de toilettes spécialement adapté aux enfants, qui vient se poser directement sur la lunette des wc. Ainsi, il n’aura plus peur de tomber dans le trou et se familarisera sereinement avec le fait d’aller aux toilettes, à l’image de ses parents : à terme, il sera d’ailleurs fier de pouvoir vous prouver que désormais, il est « grand ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *